Google+ Followers

mercredi 28 septembre 2016

Création en France au NTH8 : " GRITO / JE CRIE " Ximena Escalante / Sylvie Mongin-Algan

AU NTH8 DE LYON DU 13 AU 19 OCTOBRE 2016 
SPECTACLE EN FRANÇAIS SOUS TITRÉE EN ESPAGNOL 
( TEXTE À PARAÎTRE AUX ÉDITIONS LE MIROIR QUI FUME ). 


Avec GRITO/JE CRIE, Ximena Escalante interroge les rôles endossés par les femmes depuis la nuit des temps. Comment rompre ces mécanismes ? Comment échapper à la reproduction des modèles ? Comment être enfin soi-même ? 

Durée : 1h15 Tarif au choix de chacun : 0, 5, 10, 20, 50 ou 100 euros 
Plus d'infos sur : http://www.nth8.com/Resume-du-spectacle/Grito-je-crie/pa10sp218.html

mardi 15 décembre 2015

REGRESA / REVIENS, de Ximena ESCALANTE

REGRESA / REVIENS
De Ximena Escalante / Création Trois-Huit - Mexique / Sylvie Mongin-Algan
Création en espagnol (Mexique) surtitrée en français
15 JANVIER 2016 - 20 JANVIER 2016

 

REGRESA
Une pièce sur l'illusion des retours
Euripide écrivait à contre courant, choisissait des personnages polémiques, s'intéressait aux causes perdues et étranges et, définitivement, sa singularité a soufflé à travers les époques.
Que se passait-il dans la tête d'Euripide quand il écrivait? Qui était sa muse? D'où venaient ces personnages excentriques qui ont donné à son oeuvre cette exceptionnelle humanité?

Ximena Escalante


Bienvenue dans le nouveau siècle, doktor Freud / Du 10 au 13 décembre à Lyon

Bienvenue dans le nouveau siècle, doktor Freud
De Sabina Berman / création Trois-Huit / Guy Naigeon
Du 10 au 13 décembre à Lyon

http://www.nth8.com/media/client/imgspectacle/fond/bienvenue_freudlorenzopapace2138.jpg

LOU : Nous autres, êtres humains, nous pensons, c'est irrémédiable. Nous ne vivons le réel qu'à travers sa traduction linguistique. Et que pensons-nous? Nous pensons ce que notre culture pense, un point. Notre pensée est lâche : la pensée est une maison d'idées et nous sommes incapables de penser à l'extérieur de cette maison. Toutefois, le génie pense de nouvelles choses : il ajoute une ou deux pièces à la maison. Freud a ajouté toute une cave : il nous a dévoilé la cave de notre conscience : l'inconscient. C'est une avancée considérable. Mais pour ce qui est des femmes...

lundi 20 avril 2015

Nouveauté "Trois pièces de LEGOM" !

 TROIS PIÈCES DE LEGOM
"Si LEGOM n’éxistait pas, il faudrait l’inventer", dit Boris Schoemann. L’Argentin Rubén Szuchmacher, pour sa part, croit avoir trouvé en lui le Copi mexicain. C’est à vous d’en juger. En tout cas, dans ces trois textes, comme dans tout ce que LEGOM écrit pour la scène, il est question de l’humain. Et plus précisément de femmes qui aiment (trop ?) leur amant(e), leur vice, leur malchance aussi. Sauf que l'auteur les investit des traits les plus indéfendables d’une partie de la gent masculine. L’opération produit en nous, après le choc initial, un rire angoissé, jaune, irrépressible. LEGOM trouble nos certitudes bien-pensantes, au point de nous demander si l'horizon d’égalité hommes / femmes auquel nous aspirons ne s'est pas transformé ici en un cauchemar insupportable, celui d’une parité inattendue : le nivellement par le bas du genre humain.  MUC







mardi 7 avril 2015

Le tout nouveau site web des éditions Le Miroir qui fume !

Il est prêt le nouveau site web des éditions Le Miroir qui fume !!!
Allez faire un tour, épluchez le catalogue, aidez-nous à le diffuser pour atteindre des nouveaux lecteurs curieux du théâtre mexicain contemporain : www.lemiroirquifume.com
Et voici notre prochain titre en préparation :

lundi 24 novembre 2014

"Bêtes, chiennes et autres créatures" à Cahors, Barcelone et Toulouse !

La ville de Cahors organise tous les ans la Semaine de lutte contre les violences 
faites aux femmes. Cette année nous avons l'honneur d'y présenter :

"Bêtes, chiennes et autres créatures", mise en scène de Giovanni Ortega, 
Avec Lucie Ferreira (en remplacement de Paola Córdova, qui apparaît sur la photo) 
et Manuel Ulloa Colonia. Régie générale de Guillaume Tisseyre et vidéo de Vincent Prentout.
C'est le 27 et 28 novembre au théâtre de Cahors !

D'autres dates de cette tournée :
le 30 novembre à 19h30 au Centre culturel Diógenes de Barcelone,
et le 4 décembre à 20h30 l'Instituto Cervantès de Toulouse.
Si vous avez des amis dans le coin passez le mot ;D

mardi 23 septembre 2014

Le ciel dans la peau, les 21 et 22 octobre à Paris !!!


Nous vous proposons de découvrir les 21 et 22 octobre à 20h30 le spectacle Le ciel dans la peau, du dramaturge mexicain Edgar Chias, que sera joué à l'occasion du festival Péril Jeune #7 à Confluences, lieu d'engagement artistique,  au 190 boulevard de Charonne, Paris 20e.

Publik'art: "une belle et percutante rhapsodie"/
 

Radio Nova: "intelligemment mis en scène"/
 

Le petit Bulletin: "Odille Lauria, parfaite, poignante"/
 

Les trois coups: "une simplicité émouvante"/
 

Le théâtre du blog "Une partition musicale"/

Le ciel dans la peau dénonce le phénomène du féminicide au Mexique.


"Ce texte poétique et puissant, nous interroge sur la condition féminine qui change peu et mal. Une jeune fille parle, c’est la seule façon pour elle de rester en vie. Dans ce Mexique bruyant et déchiré, elle dit l’admirable résistance des femmes face à la corruption du pouvoir et à la violence des narcotrafiquants.

Nous avons répété ce spectacle au Théâtre National Populaire à Villeurbanne et nous avons obtenu l'aide à la création du Centre National du Théâtre. Le spectacle a été coproduit par le Tricycle et a bénéficié des ateliers de construction de décors de la ville de Grenoble. Notre compagnie implantée dans le Rhône est soutenue par les affaires culturelles de la ville de Villeurbanne.

La jauge est petite, pensez à réserver au 01 40 24 16 46.

Au plaisir de vous rencontrer,"

Amandine FONTAINE
Chargée de diffusion
06.85.16.64.09

Anaïs CINTAS
Directrice artistique
lesmonturesdutemps.fr
06 51 60 76 84

Odille Lauría
http://odillelauria.com/

Plan d’accès Association Confluences

vendredi 13 juin 2014

Choix de Gwendoline Gaciarz, librairie DU ROND-POINT à Paris

Le choix des libraires : Choix de Gwendoline Gaciarz de la librairie DU ROND-POINT à PARIS,  (visiter son site)  



Les «gens fragiles» dont parle Alberto Villareal, ce sont les acteurs : cinq acteurs endossant tour à tour tout un éventail de rôles. Ils parlent d'eux-mêmes, de la difficulté de toute forme d'expression artistique, engageant régulièrement au fil des scènes le spectateur dans leur réflexion. Quelle est leur place dans la société ? Où se situe la frontière entre l'Art et la vie ? Ces personnages s'interrogent, tantôt avec finesse, tantôt sur le mode de la provocation, souvent dans la violence... Une mise en abîme à fleur de peau pour cinq personnages.

mardi 22 avril 2014

Le prix Juan Ruíz de Alarcón pour LEGOM

Le Miroir qui fume a l´honneur de soutenir la candidature de LEGOM au prix
Juan Ruíz de Alarcón 2014 pour son unique et trascendente oeuvre théatrale.